Maestria Office S.A.Maestria Office S.A.

Nettoyer le mobilier

Nettoyer les meubles,

Pour un bureau propre un nettoyage mensuel et hebdomadaire est nécessaire pour une propreté optimale.

Une fois par mois tout enlever du haut des pupitres, des étagères ou des surfaces de table et nettoyer avec un nettoyant tout usage. Les piles de livres pourront ensuite retourner à leur place. En effectuant cette tâche mensuellement, cela vous fera économiser le temps de nettoyage hebdomadaire. Il suffit de dépoussiérer les surfaces de travail sur une base hebdomadaire et en ne déplaçant que les choses qui sont rapides et faciles à déplacer. Essuyez la chaise de bureau en cuir avec des lingettes (si elle est faite de cuir ou de vinyle) et la poussière sur les pieds.

 

Penser à l’entreprise de nettoyage à Bruxelles, Maestria Office

Nettoyer mieux en journée

Il vaut mieux travailler la journée

L’HOMME Y GAGNE

Le personnel de nettoyage et les collaborateurs qui apprécient leur travail sont plus motivés et plus rentables.
Le nettoyage en journée renforce considérablement ce sentiment de bien-être.

  • Les collaborateurs du nettoyage sortent de l’anonymat et sont pour ainsi dire intégrés dans les effectifs globaux.
  • La communication entre le client et le personnel de nettoyage se déroule plus directement, plus rapidement et plus efficacement.
  • Les incidents (boissons renversées, bris de vitre, etc.) peuvent être réglés immédiatement, ce qui évite bien des irritations.
  • Sur indication du client, le personnel de nettoyage peut répondre plus rapidement aux besoins du moment.
  • Le personnel de nettoyage peut utiliser les transports publics au lieu de devoir se rendre au travail à des heures indues en vélo, à pied ou en voiture.
  • Le personnel de nettoyage bénéficie d’une meilleure vie familiale et sociale.
  • Les clients perçoivent davantage les nettoyages comme des prestations de services.
  • Les collaborateurs du nettoyage ressentent davantage de reconnaissance pour leur travail et leur dévouement.

LES ENTREPRISES Y GAGNENT

Tant les entreprises de nettoyage que les clients des entreprises de nettoyage y gagnent.
Il va de soi que la transition au nettoyage en journée requiert de bons accords et une communication intensive, tant avec le personnel de nettoyage qu’avec les clients. Les avantages du nettoyage en journée, qui ressortent clairement d’analyses de différents cas européens, balaieront vite les objections éventuelles.

  • Une économie d’énergie considérable (lumière, chauffage, climatisation, eau).
  • Moins de contrôle et de surveillance des bâtiments.
  • Le contrôle des activités de nettoyage se déroule plus facilement et plus efficacement.
  • Moins de plaintes sur le nettoyage en raison de la plus grande implication mutuelle.
  • Considérablement moins d’absentéisme.
  • Moins de rotation du personnel.
  • Augmentation de la qualité des nettoyages.

L’ENVIRONNEMENT Y GAGNE

Toutes les entreprises visent une politique respectueuse de l’environnement. Dans ce contexte, les entreprises de nettoyage sont souvent apostrophées quant à l’utilisation de produits plus ou moins agressifs.
Par conséquent, les arguments écologiques sont aussi déterminants en matière de nettoyage en journée.

  • L’utilisation d’appareils silencieux (aspirateurs, récureuses et cireuses).
  • L’économie d’énergie (lumière, chauffage, climatisation = diminution des émissions de CO2).
  • Une consommation d’eau réduite grâce à l’utilisation de chiffons humides et de systèmes à microfibres.
  • La limitation de l’utilisation de produits agressifs et de matériaux jetables.

Comment avoir un devis d’une société de nettoyage à Bruxelles

 

Grâce aux professionnalismes des entreprises de nettoyage, le nettoyage des bureaux est assuré.En effet, ce travail nécessite quelques étapes pour que les bureaux soient bien entretenus.

Ci-dessous, on va découvrir les différentes étapes pour le nettoyage de bureaux :
… Les entreprises de nettoyage passent par plusieurs étapes pour la réalisation de leur réalisation. De nos jours, le travail de nettoyage est effectué par des agents formés et diplômés pour aborder des cas de figure hautement spécialisés.

Avant de faire son intervention, l’équipe de nettoyage prend connaissance de son planning d’intervention. Ainsi, elle pourra connaître à quelle heure de la journée doit-il travailler.
Le plan d’action sera également pris en compte pour déterminer l’ensemble de son cheminement. Ainsi, il pourra amener tous les produits et outils nécessaires avant l’intervention. Par ailleurs, le nettoyage de bureaux commence par le dépoussiérage de mobilier, des radiateurs et des matériels informatiques. Ensuite, l’équipe passera par l’aération des bureaux, l’essuyage des meubles, des mains courantes ainsi que les surfaces tactiles des ascenseurs.

Après, elle désinfectera les surfaces susceptibles de contribuer à la propagation des germes. Enfin, ce sera le nettoyage des sanitaires et des sols. Pour établir l’étendue de vos besoins et mesurer la prestation complémentaire, vous serez placé entre les mains d’un ingénieur commercial. Dans ce cas, vous devez faire votre demande de devis aussi tôt que possible.

C’est un service rapide et gratuit et il ne vous demandera aucun engagement.

De plus, ce devis vous permettra d’avoir un aperçu du prix des services de votre entreprise de nettoyage.

La microfibre est un produit naturel bio de nettoyage 100% écologique

La microfibre est un produit naturel bio de nettoyage 100% écologique conçu et fabriqué en Suède. Ce chiffon d’entretien révolutionnaire permet à notre personnel, le nettoyage bio des bureaux. La microfibre ne demande pas l’utilisation de produits d’entretien toxiques. Composé de tissus en fibre de qualité supérieure pour le décrassement.

Maestria office utilise la microfibre et produits naturels bio pour l’entretien des communs et des bureaux.

MAESTRIA OFFICE est l’entreprise ou la société de nettoyage qu’il vous faut pour vos bureaux ou communs d’immeuble à Bruxelles

 

 

Le ménage bio : des astuces pour nettoyer sans polluer

Choisir des produits d’entretien alternatifs et utiliser des recettes de grand-mère à base d’ingrédients naturels sont de bons moyens de préserver sa santé et la planète. Voici quelques recettes et astuces de ménage bio pour faire reluire votre maison pièce par pièce.

Dans la cuisine

Pour dégraisser les éviers et autres surfaces, et même l’intérieur de votre four, le bicarbonate de soude est un produit qui nettoie, désinfecte et désodorise aussi efficacement que les détergents classiques.

Un autre principe du ménage bio est de préférer un matériel durable aux produits jetables.

En somme, une bonne vieille éponge, une serpillière ou un chiffon sont préférables au papier essuie-tout ou aux lingettes à usage unique qui génèrent 3 à 6 fois plus de déchets.

Nettoyage tapis

L’entretien quotidien : l’aspiration

Votre tapis mérite un soin particulier. Aussi, deux fois par semaine, passez l’aspirateur en mode brossage car cela relève mieux les poils et s’avère donc plus efficace.

Cependant, si vous possédez un tapis d’Orient ou ancien, évitez le mode brossage et aspirez en douceur.

Sachez également que si votre tapis est neuf, il va, au cours des premiers mois, pelucher. Dans ce cas, passez l’aspirateur sans utiliser la brosse, sinon, vous risqueriez de l’abîmer.

D’autres gestes très simples lui garantiront un bel aspect et une vie plus longue :

  • pour effacer les traces de meubles, utilisez un fer à vapeur chaud que vous positionnez au-dessus des poils écrasés.
  • De plus, n’hésitez pas à changer le sens de votre tapis une à deux fois par an pour qu’il s’use moins rapidement.

L’aspiration classique, bien que performante, n’enlève pas toutes les poussières. Il faut donc, une fois par an, utiliser une shampouineuse à injection-extraction, par mono-brosse. Elle viendra à bout de la poussière mais aussi de la saleté.

Nettoyage écologique et économique à Bruxelles

Les bonnes recettes de l’écoménagère

Nous sommes actuellement dans une course aux nouveaux produits d’entretien toujours plus efficaces, technologiques et meilleur marché les uns que les autres. De ce fait, on oublie malheureusement souvent que des produits plus simples et ancestraux, plus écologiques et plus économiques sont tout aussi ou bien plus efficaces !

Le vinaigre blanc (acide acétique) remplace de nombreux produits d’entretien sans porter atteinte à l’environnement. Dans certains magasins, il est vendu en bidon de 20 litres, ce qui réduit encore le prix mais aussi les emballages (le bidon est consigné ou réutilisable). C’est un excellent produit utilisé pour détartrer. Il sert également pour rincer les lainages (dilué). Pur, il fait briller les carrelages en céramique (pas les marbres !). Il nettoie les cuivres (3 cuillères à soupe de sel et 1/2 tasse de vinaigre). Il rafraîchit les couleurs des tapis (dilué). Il rajeunit le mobilier en acajou (dilué).

Le savon mou ou liquide est fabriqué à partir d’huile végétale et de potasse caustique. Il a l’aspect de miel. Utilisé pour nettoyer les sols, il nécessite un rinçage pour obtenir un carrelage miroir ! Il ne convient pas pour les sols vitrifiés car il est décapant et il est souhaitable de l’utiliser avec des gants. En Belgique, ce savon est fabriqué à partir d’huile de lin qui laisse une odeur très agréable dans toute la maison.

Le sel fait briller la porcelaine et le cristal. Vous devez astiquez vos porcelaines avec un chiffon doux « trempé » dans de l’eau salée). Celle-ci prolonge d’ailleurs la vie des brosses en fibres végétales.

L’eau est préférable à l’utilisation de produits mordants. Plutôt que d’attaquer « la graisse séchée ou recuite » sur la vaisselle ou autour de la plaque de la cuisinière, il est préférable d’humecter préalablement.

L’huile de lin nettoie et fait briller les meubles en bois et les terres cuites.

ATTENTION : tout linge en coton imbibé avec de l’huile de lin doit être écarté de la maison car il devient auto-inflammable. Par exemple, il peut être enfermé à l’abri de l’oxygène dans une boîte métallique ou lavé à l’eau et au savon.

Le jus de citron (acide citrique) nettoie les éponges visqueuses et retire les taches sur la terre cuite et la céramique. Il lave également la vaisselle en aluminium, le cuivre et le laiton. De plus, il offre une seconde vie au rotin (2 cuillères à soupe de jus de citron dans un litre d’eau).

Le bicarbonate de soude est moins agressif que les crèmes à récurer, il « soigne » les appareils électriques. Frais, le bicarbonate de soude récure les éviers et ôte les mauvaises odeurs d’un réfrigérateur.

Un produit multi-usages à base de tensio-actifs végétaux. Evitez d’acheter trente-six produits d’entretien différents ! L’utilisation d’un produit multi-usages permet une sérieuse économie de place dans les armoires et réduit considérablement les déchets résultant de la consommation à outrance de nettoyants gadgets comme les nettoyants pour les vitres, les salles de bain ou les cuisines…

La cire d’abeille et les cires végétales entretiennent et embellissent les meubles ou les planchers. Elles résistent aussi plus longtemps que les cires industrielles.

L’alcool à brûler est légèrement dilué dans l’eau, il s’utilise pour nettoyer les ampoules électriques, les touches de piano, de téléphone ou d’ordinateur (attention : pour éviter les courts circuits, le linge devra juste être légèrement humide !) et les miroirs. Attention, l’alcool à brûler est très inflammable et il est préférable de l’utiliser en aérant la pièce.

Et pour compléter le « kit de la parfaite ménagère »…

L’armoire de produits d’entretien et de nettoyage écologiques contiendra des traditionnelles brosses, des torchons, des vieux chiffons pour astiquer, des papiers journal pour frotter, une vieille brosse à dents pour les endroits difficiles et une bonne paire de gants (durables) en caoutchouc…

La société de nettoyage Maestria Office est “Eco-responsable” à Bruxelles

Maestria office est engagée résolument dans un projet global qui nous permettra rapidement de faire partie des leaders nationaux sur notre marché.

Soucieux de concilier nos objectifs de développement avec ceux de la protection de l’environnement et d’harmonie sociale, nous cherchons en permanence à améliorer l’impact de notre métier sur l’environnement .

Nous intégrons, à toutes les étapes de notre activité, l’environnement dans nos orientations et décisions, en passant par la sensibilisation, au quotidien, de l’ensemble des acteurs de l’entreprise.

Cette ambition s’appuie sur 3 axes majeurs:

Nettoyage biologique, la maitrise de nos impacts et la prévention des pollutions:

Notre intégration au sein de la collectivité est une priorité qui commence par le tri et la valorisation de nos déchets (avec une traçabilité totale), la réduction de notre consommation d’énergie. Dans cet axe d’amélioration continue, nous avons réalisé notre Bilan Carbone®, point de départ à nos actions de diminution de nos émissions de gaz à effet de serre résultant de notre activité.

Le développement d’une ECO-PRESTATION, avec la mise en oeuvre de «Maestria» chez nos clients:

  • la maîtrise des consommations d’eau et d’énergie
  • l’utilisation des produits d’entretien Eco-labellisés (produits reconnus pour leur biodégradabilité, leur absence de produits dangereux, etc.)
  • le choix de matériels économes en énergie, avec leur valorisation en fin de vie.

Notre engagement à nous conformer aux exigences légales et autres, par la mise en place d’une veille réglementaire régulière.

Ces actions ambitieuses, avec le concours de tous (clients, fournisseurs et acteurs de Maestria office) vont nous permettre de nous montrer exemplaires et nous inscrire dans une démarche de développement durable dans une société ECO –RESPONSABLE.

 

Eco-nettoyage à Bruxelles

Les bonnes recettes de l’écoménagère

Nous sommes actuellement dans une course aux nouveaux produits d’entretien toujours plus efficaces, technologiques et meilleur marché les uns que les autres. De ce fait, on oublie malheureusement souvent que des produits plus simples et ancestraux, plus écologiques et plus économiques sont tout aussi ou bien plus efficaces !

Le vinaigre blanc (acide acétique) remplace de nombreux produits d’entretien sans porter atteinte à l’environnement. Dans certains magasins, il est vendu en bidon de 20 litres, ce qui réduit encore le prix mais aussi les emballages (le bidon est consigné ou réutilisable). C’est un excellent produit utilisé pour détartrer. Il sert également pour rincer les lainages (dilué). Pur, il fait briller les carrelages en céramique (pas les marbres !). Il nettoie les cuivres (3 cuillères à soupe de sel et 1/2 tasse de vinaigre). Il rafraîchit les couleurs des tapis (dilué). Il rajeunit le mobilier en acajou (dilué).

Le savon mou ou liquide est fabriqué à partir d’huile végétale et de potasse caustique. Il a l’aspect de miel. Utilisé pour nettoyer les sols, il nécessite un rinçage pour obtenir un carrelage miroir ! Il ne convient pas pour les sols vitrifiés car il est décapant et il est souhaitable de l’utiliser avec des gants. En Belgique, ce savon est fabriqué à partir d’huile de lin qui laisse une odeur très agréable dans toute la maison.

Le sel fait briller la porcelaine et le cristal. Vous devez astiquez vos porcelaines avec un chiffon doux « trempé » dans de l’eau salée). Celle-ci prolonge d’ailleurs la vie des brosses en fibres végétales.

L’eau est préférable à l’utilisation de produits mordants. Plutôt que d’attaquer « la graisse séchée ou recuite » sur la vaisselle ou autour de la plaque de la cuisinière, il est préférable d’humecter préalablement.

L’huile de lin nettoie et fait briller les meubles en bois et les terres cuites.

ATTENTION : tout linge en coton imbibé avec de l’huile de lin doit être écarté de la maison car il devient auto-inflammable. Par exemple, il peut être enfermé à l’abri de l’oxygène dans une boîte métallique ou lavé à l’eau et au savon.

Le jus de citron (acide citrique) nettoie les éponges visqueuses et retire les taches sur la terre cuite et la céramique. Il lave également la vaisselle en aluminium, le cuivre et le laiton. De plus, il offre une seconde vie au rotin (2 cuillères à soupe de jus de citron dans un litre d’eau).

Le bicarbonate de soude est moins agressif que les crèmes à récurer, il « soigne » les appareils électriques. Frais, le bicarbonate de soude récure les éviers et ôte les mauvaises odeurs d’un réfrigérateur.

Un produit multi-usages à base de tensio-actifs végétaux. Evitez d’acheter trente-six produits d’entretien différents ! L’utilisation d’un produit multi-usages permet une sérieuse économie de place dans les armoires et réduit considérablement les déchets résultant de la consommation à outrance de nettoyants gadgets comme les nettoyants pour les vitres, les salles de bain ou les cuisines…

La cire d’abeille et les cires végétales entretiennent et embellissent les meubles ou les planchers. Elles résistent aussi plus longtemps que les cires industrielles.

L’alcool à brûler est légèrement dilué dans l’eau, il s’utilise pour nettoyer les ampoules électriques, les touches de piano, de téléphone ou d’ordinateur (attention : pour éviter les courts circuits, le linge devra juste être légèrement humide !) et les miroirs. Attention, l’alcool à brûler est très inflammable et il est préférable de l’utiliser en aérant la pièce.

Et pour compléter le « kit de la parfaite ménagère »…

L’armoire de produits d’entretien et de nettoyage écologiques contiendra des traditionnelles brosses, des torchons, des vieux chiffons pour astiquer, des papiers journal pour frotter, une vieille brosse à dents pour les endroits difficiles et une bonne paire de gants (durables) en caoutchouc…

1 2 3